Alimentation de lapereau : comment l’assurer ?

Chat-ragdoll.com » Lapin » Alimentation de lapereau : comment l’assurer ?

Le jeune lapin est un animal très fragile. Il faut ainsi lui garantir une alimentation saine et adaptée pendant ses premiers mois. Il est certes vrai qu’il dépend de sa mère les premières semaines, mais il faut dès le bas âge l’habituer à son alimentation pour éviter le sevrage brutal. Ce dernier peut provoquer la maladie et même la mort. Voici tout ce que vous devez savoir pour assurer l’alimentation d’un lapereau.

Alimentation avant le sevrage

Lors des premières semaines, il faudra se concentrer sur la lapine vu que, c’est d’elle dont dépend le lapereau pendant les premières semaines. La mère doit ainsi avoir une alimentation à la fois riche et équilibrée (verdure, foin, granulés, herbes). Le lapereau apprendra ainsi à goûter à différents aliments à travers l’allaitement. Il ne faut pas changer les habitudes alimentaires de la lapine, mais vous devez éviter de lui donner du persil.

Le fait de rester avec sa mère permet au lapereau d’avoir une meilleure digestion, d’où l’importance de le laisser avec elle pendant les 8 premières semaines. Si la lapine se nourrit de verdure, le lapereau n’aura pas de problème à en consommer une fois adulte. En ce qui concerne le sevrage, il doit être bien réalisé pour ne pas mettre en danger la vie du lapereau. Une seule journée ne suffit pas pour un sevrage : tout commence par une intégration de granulés, de foin et s’achève par une élimination du lait maternel.

Alimentation après le sevrage

En fonction de l’origine du lapereau, vous saurez quoi lui donner pendant un mois de transition afin de le préparer. Après cette période, vous aurez la liberté de procéder à un changement de granulés si ceux qu’il consommait n’étaient pas de bonne qualité.

Dans le cas où le lapereau vient d’une animalerie, nourrissez-le avec des granulés et du foin, mais pas plus. Les gourmandises et la verdure sont à bannir dans un premier temps. Vous pouvez aussi ajouter dans son alimentation du foin de luzerne jusqu’à ce qu’il sorte de la phase de croissance. Passé cette étape, ce foin peut être supprimé de son alimentation ou être maintenu.

Il est important de retenir que les granulés juniors sont essentiels au cours des premiers mois du lapereau. Cependant, il faut éviter les granulés dépourvus de Luzerne qui n’ont aucun apport dans cette phase de croissance. Les granulés choisis doivent être dotés de 18 % de fibres et de 16 % de protéines. Les mélanges de céréales sont à éviter dans l’alimentation du lapereau, car cela conduit à de mauvaises habitudes alimentaires.

De l’adoption à 6 mois

La période de transition pourra permettre de définir les bases de l’alimentation du lapin. À cette étape, il a de très grands besoins énergétiques qui font qu’il doit beaucoup manger. Le lapereau passe de l’enfance à la période d’adulte en 3 mois, c’est le moment de la formation de sa musculature et de son squelette. Il ne faudra pas restreindre sa ration de peur qu’il ne devienne obèse. Son hyperactivité durant cette période fera qu’il fera de grandes dépenses de calories et de protéines.

Si le lapereau a l’habitude de manger des aliments variés alors ce ne sera pas la peine de changer ses habitudes. Dans le cas contraire, vous pourrez intégrer différents légumes et des herbes dans son alimentation après la période de transition (un mois après son arrivée) jusqu’à ce qu’il atteigne ses 6 mois.

De 6 mois à 8 mois

Le lapereau est maintenant un adulte et ses besoins alimentaires vont changer. Commencez par diminuer sa consommation en granulés junior ou éliminez-le totalement de l’alimentation si vous voulez. Par la suite, vous avez la possibilité de commencer à lui donner des granulés pour adultes, car ils correspondent mieux à son âge. Si vous lui donniez du foin de Luzerne pendant sa période de croissance alors il est temps de les supprimer ou de le mélanger avec d’autres foins. Remplacez le foin de Luzerne par un autre foin adapté à son âge adulte. Le foin est indispensable dans l’alimentation des lapins. Le foin de prairie est aussi à prendre en considération.

Dans le cas où le lapereau que vous avez adopté a toujours été nourri avec des aliments naturels, vous pouvez continuer sur cette lancée. Il suffit de lui donner les mêmes aliments et de se conformer aux règles d’introduction d’alimentation.